Comment les vins rosés sont-ils faits ?

À l’approche de l’été le rosé fait fureur. Sur toutes les tables à l’heure de l’apéro il y a une bouteille de rosé. Mais seulement savez-vous comment les vignerons font se vin.

Stop aux idées reçues sur le rosé

Beaucoup de consommateurs de vins rosés pensent que ce vin est élaboré en mélangeant du vin blanc avec du vin rouge, cependant en France cette pratique est strictement interdite, sauf pour une seule région la Champagne.

Comment les vins rosés sont-ils élaborés ?

Il existe deux procédés pour élaborer du rosé, le pressurage direct ou la saignée. La première technique suit le procédé des vins blancs. Lors de la vendange, le vigneron récolte ses raisins rouges, met le tout dans le pressoir, après un foulage ou pas (procédé qui consiste à faire éclaté les raisins), puis direction la cuve, pour une légère macération.
La deuxième technique, consiste à élaborer des rosés, à partir des vins rouges. Lors de la vendange, le vigneron récolte ses raisins rouges pour les mettre directement dans la cuve en macération. Après quelques heures voir quelques jours de macération et surtout lorsque le vigneron décide que la couleur du jus lui convient pour son rosé, il soutire une partie du vin et le stocke dans une autre cuve.